HELLO, STRANGER : A drawing project / by Helena Vallée

What I ask is a minimum of 2 hours: 1 hour pose for a drawing, and 1 hour ( or more) of sharing with me part of their daily life: a typical meal or typical activity (work-related or not). It can be very simple, like a walk to the local park, or very extravagant, as long as it represents the person and their daily reality.

In exchange for their willingness to participate in this experience, I offer them a print of the drawing, and a heavy dose of gratitude. 

Once a month, I will therefore meet someone I would otherwise, very probably, never would have met. I will post the resulting portrait drawing, as well as an insightful quote from the person. I will also explain what activity we did (where, for how long, why, etc.). 

If you would like to know more about the project, you can contact me at vda.helena@gmail.com

 

The US election has exposed to us a norm that can become a big social problem: people stay within their own circles, with like-minded people. Fear and anger grow easily against the things that are most unfamiliar to us.

In reaction to this, I wish to step out of my own little world, and draw the faces of Canadians and Americans of all horizons. Different ages, different cultures, different religions, different interests…

Those who might be my neighbours, in Montreal or New York, and whose personal missions I have yet to discover. Or others that come from further away; places I would not have visited if I was not to meet with them there.

In other words, I seek to draw the faces of strangers whom I would not have met in the course of my usual routine, in a quest to expand the boundaries of my own reality. 

DSC_0243.jpg

 

HELLO, STRANGER : Portraits d'étrangers

Le dénouement des élections américaines nous a confronté à une tendance normale qui peut devenir un grave problème social: nous demeurons dans un même cercle social, entourés des gens qui généralement partagent notre culture, nos valeurs et notre idéologie.  La peur et la violence naît plus facilement envers ce qui nous est méconnu, et qui sort de notre univers familier. 

En réaction à cette réalité, je mets en place un projet de dessin. J'aimerais sortir de mon propre cercle social,  et dessiner des portraits de Canadiens et d'Américains de tous les horizons. Rencontrer une variété d'âges, de cultures, de religions, d'intérêts...

Ceux qui pourraient être mes voisins, à Montréal ou New York, et dont j'ignore la mission personnelle et le mode de vie. Ou encore d'autres qui viennent d'un peu plus loin: des destinations où je ne serais jamais allée si je ne devais pas y rencontrer quelqu'un à dessiner.

Je demande donc un minimum de deux heures: une heure de pose pour dessiner un portrait, et une autre heure d'activité. L'idée est d'expérimenter le quotidien de la personne que je rencontre: ce peut être un repas typique de son quotidien, une activité qui fait partie de sa routine (en lien avec son travail, ou pas du tout). Quelque chose de très simple comme une marche dans le parc d'à côté, ou encore quelque chose de très extravagant. Tant que l'activité représente bien le quotidien de la personne que je rencontre. 

En échange de leur ouverture et de leur partage, j'offrirai aux  participants un imprimé de leur portrait dessiné, ainsi qu'une grande dose de gratitude.

Une fois par mois, donc, je rencontrerai quelqu'un qui, dans les circonstances habituelles, n'aurait probablement jamais croisé ma route. Je publierai le compte rendu de chaque rencontre: dessin, commentaire ou réponse issue de quelques questions posés à la personne, ainsi qu'une brève description de l'activité partagée. 

Si vous avez des questions en lien avec ce projet, vous pouvez m'écrire à vda.helena@gmail.com