Illusions perdues / by Helena Vallée

Mon oeuvre la plus ambitieuse à ce jour ... est maintenant complétée! On peut la voir en page d'accueil du site, et des photos de détail en cliquant sous la catégorie "art". 

illusionsdetail1.jpg

Le concept pour la toile est né d'une confrontation entre mes valeurs et les accommodements nécessaires auxquels les artistes doivent se plier pour bâtir une carrière. Je pose une question ouverte sur la route idéale d'un créateur: soit d'exposer sa vision de la vérité, fidèle aux plus beaux principes de l'Art, ou d'adhérer aux mécanismes d'une société pragmatique plutôt que spirituelle. Une société qui par définition dépend de la communion d'une masse d'individus à travers un roulement économique, alors que l'aspiration d'un artiste est plus souvent, paradoxalement, la communion d'âmes individuelles à travers une pause momentanée du roulement de la masse. D'où le désillusionnement. Ce débat intérieur est un thème exploré dans le roman d'Honoré de Balzac du même titre, source d'inspiration additionnelle.

J'ignore qui regardera la toile pour y trouver cette réflexion, et d'ailleurs, à quoi ça sert d'y trouver cette réflexion? ......Elle n'est pas nécessaire pour apprécier le résultat (j'espère...!) mais elle en a motivé la naissance. J'aimerais tant peindre pour peindre. Juste parce que c'est l'fun! Mais quand on s'y met de 9 heures le matin à trois heures le lendemain,  en oubliant de boire de l'eau en temps de canicule, ça devient complètement obsédant. Je n'apprécie l'art que depuis une dizaine d'années, non pas depuis mes jours de morve à quatre pattes, comme tant d'autres passionnés.  Mais j'ai été happée, et d'aplomb. Maintenant, je vous remercie simplement de porter vos yeux sur des images décortiquées par les les miens des semaines durant, une composition qui existe, oui, je vous le dis, un peu pour réfléchir, mais surtout, beaucoup pour rêver!